Epargne retraite : qui est concerné ?

Il est tout à fait normal de se poser des questions sur l’assurance ou l’épargne retraite. Qui est concerné par cette dernière ? Quel est le principe employé ? Quelles sont les différentes possibilités ? Quelles sont les obligations des retraités ? Voici quelques conseils pour vous aider à comprendre ce procédé.

Focus sur ce genre assurance

Avant toute chose, vous devez savoir que l’État français utilise le système de répartition pour payer les pensions des seniors. En d’autres mots, les sommes allouées aux retraités sont prélevées sur les rémunérations des salariés. Autrefois, cette méthode ne présentait aucun problème. Au cours des années 60, on comptait 4 personnes actives pour un individu retraité. De nos jours, le nombre de pensionnaires a considérablement augmenté. On recense aujourd’hui près d’un salarié pour un retraité. Durant les prochaines décennies, il est fort probable que les prélèvements ne suffisent plus à couvrir les pensions.

Dans le cas où le montant de votre retraite est inférieur à celui de votre salaire, vous ne pourrez pas conserver votre train de vie actuel. C’est pour cette raison que de plus en plus de personnes choisissent une épargne retraite. De ce fait, tout le monde peut souscrire à cette assurance.

Le principe de ce système d’épargne

Lorsque vous souscrivez une épargne retraite, vous devrez verser mensuellement une somme fixe auprès de la compagnie d’assurance de votre choix. Le montant en question sera défini au moment de la signature du contrat. Quand vous serez à la retraite, vous recevrez une rente tous les mois, en plus de votre pension. Cela vous permettra de garder votre rythme de vie actuel. Il est important de préciser que la cotisation que vous recevrez dépendra du montant que vous aurez accumulé tout au long de votre carrière. Ainsi, pour avoir une belle somme, il est recommandé de souscrire à l’épargne retraite le plus tôt possible.

Ce que vous devez savoir à propos de cette épargne

Il est important de préciser que l’individu meurt avant sa retraite, l’épargne retraite sera versée à ses bénéficiaires. Par contre, si vous décédez après la retraite, deux cas peuvent se produire, en fonction de l’option que vous aurez choisie. D’une part, le versement aura lieu jusqu’à une date définie préalablement. Les bénéficiaires recevront le montant qui vous revient de droit, au cours de la période restante. D’autre part, la rente est versée à votre conjoint (ou conjointe) jusqu’à ce que celui-ci (ou celle-ci) meurt à son tour.

Avant la retraite : la solution du PÈRE : plan d’épargne retraite entreprise
Zoom sur le PERCO plan d’épargne retraite collectif